Commémoration de la 1ère guerre mondiale - 1918-2018

Dimanche 11 novembre 2018 - célébrons le centenaire tous unis !

Comme chaque 11 novembre, les élus et l’ensemble de la population se sont réunis pour commémorer l’Armistice qui mit fin à la 1ère Guerre mondiale.

Mais cette année est toute particulière ! Le 11 novembre 1918, après 52 mois de combats interminables et sanglants, la France sort victorieuse de cette terrible guerre mais à jamais meurtrie.

Les peuples aux quatre coins du globe furent plongés dans une guerre d’une violence inouïe qui décima près de 10 millions de personnes dans le Monde. L’Europe entière fut bouleversée et durement frappée.

En France, nous perdîmes plus d’un million et demi de vies humaines et déplorâmes près de 3 millions de blessés, de mutilés, de « gueules cassées ».

 

Chaque commune, chaque famille payèrent un lourd tribut à cette guerre folle, qui ravagea une génération entière et meurtrit autant les chairs que les esprits. La mémoire collective restera à tout jamais marquée par cette hécatombe.

 

 

100 ans après, nous sommes la dernière génération à entretenir le souvenir, d’autant plus important aujourd’hui que les derniers témoins de cette tragédie ne sont plus là pour nous dire leurs souffrances et l’horreur des combats sur le front.

Rappelons aux jeunes générations que la paix est la seule voie possible pour préserver et faire vivre les valeurs républicaines et démocratiques afin que plus jamais nous ne connaissions cette barbarie et que nous vivions libres et heureux.

 

Symboliquement et pendant onze minutes, les cloches de l’église Saint Antoine ont retenti à l’unisson avec les clochers environnants. Simultanément, une centaine de pigeons ont été lâché symbolisant et immortalisant ce moment de paix.

 

 

Rassemblés autour du monument aux morts et sous l’œil attendri de nombreux habitants, les enfants ont lâché un à un des ballons à l’énumération par Jean Dervaux, Président de l’association des Anciens Combattants, de chaque Quaroubain mort pour la France.

 

Les élèves des trois écoles accompagnés de toutes les personnes présentes ont chanté d'une seule voie "la Marseillaise".

Enfin, les onze figurants costumés en poilus ont lâché onze ballons en respect des onze poilus Quaroubains.

 

Ce 11 novembre 2018 est l’occasion de nous unir et de célébrer ce centenaire. Ainsi, les festivités se sont poursuivis à la salle paroissial Saint Antoine où une scénette a été présentée par la troupe théâtrale « Les bras cassés » qui a associé des élèves des écoles.

 

Capucine Comin-Portemont, Suzanne Wannepain et Imrad Hammad, élèves de l'école Notre Dame du Sacré Cœur ont lu leur propre lettre, écrite à l'occasion du 13ème concours "le centenaire".

Ensuite, ce fut le tour d’Ugo Iuvinal, Baptiste Dufour et Gabriel Saiu, élèves de l'école élémentaire publique de réciter magnifiquement le poème de Jacques Hubert Frougier "14-18 folie meurtrière".

 

Remercions chaleureusement tous les Quaroubaines et Quaroubains qui s’y sont associés.