Personnages célébres

Eleuthère Mascart

Eleuthère Mascart (fils de Nicolas Mascart et de Charlotte Dangréau) voit le jour à Quarouble, le 20 février 1837. Le père, instituteur, représente déjà l'élite intellectuelle de Quarouble.

L'école paternelle ne suffisant plus, il poursuit ses études secondaires au collège de Valenciennes.

Il devient :

    - Bachelier ès Lettres en 1855;

    - Bachelier ès Sciences en 1856.

Il obtient :

     - Une license ès Sciences -Mathématiques;

     - Une license ès Sciences-Physiques en 1860;

     - L'agrégaton de Sciences-Physiques en 1861;

     - Un doctorat ès Sciences-Physiques en 1864.

A 35 ans , il devient professeur titulaire au Collège de France (1872).

Le 15 septembre 1879, il est nommé au poste de Directeur du bureau central de météorologe qu'il occupe pendant 20 ans.

En 1884, il est élu membre de l'Académie de Sciences.

Il est l'auteur d'importants travaux scientifiques en électricité, optique et météorologie.

Il représente la France dans de nombreux congrés et conférences. Scientifique écouté , homme d'action, il n'a qu'une passion : le bien public.

Sa devise est : Des choses et non des mots, des faits et non de théories.

Il reçoit en 1900 la distinction de Grand Officier de l'Ordre de la Légion d'Honneur.

De nombreux prix lui sont décernés pour ces travaux.

Il meurt à Poissy le 26 août 1908, à l'âge de 71 ans. Les honneurs militaires lui sont rendus au Cimetière Montparnasse à Paris.

En 1923, le comité d'administration de la Société Française des Electriciens crée une médaille d'Honneur dite médaille Mascart qui est décernée tous les trois ans à un savant ou un ingénieur français ou étranger, qui s'est distingé par ses travaux sur l'électricité pure ou appliquée.

Membre de l'institut, Professeur au Collège de France, ancien Président de l'Académie des Sciences, Eleuthère Mascart est un exemple pour tous les Quaroubains.

Grand-Mère Paris

Peintre aujourd'hui mondialement connue, Elise Nonclercq plus connue sous le nom de Grand-Mère Paris, naquit à Quarouble le 28 Juin 1906.

Sa vocation de peinre fut tardive puisqu'elle n'a commencé à peindre qu'à l'âge de 56 ans.

L'expression de son talent est en réalité le résultat d'une vie bien remplie. De Quarouble à Lille et de Lille à Paris où elle devient antiquaire, Grand-Mère Pais est déjà une artiste. Poète, elle ne prend vraiment le pinceau qu'en 1963 ! Sa carriére commence en 1965 lorsqu'elle expose pour la première fois dans une galerie parisienne proche du Palais Royal. La célébrité commence le jour où Grand-Mère Paris illuste de ses dessins l'Encyclopédie Larousse ainsi que plusieurs livres d'histoire.

Dans son oeuvre Grand-Mère Paris nous fait découvrir l'Art Naïf dont elle est devenue une des représentantes dans le monde.

Elle exposera de nombreuses fois à Paris notamment, à Hambourg(1968 et 1970), Bruxelles (1975), Quarouble (1978 et 1980) et participera à de nombreuses expositions de groupe(Etats-Unis, Canada, Italie, Allemagne, Yougoslavie, Suisse, Autriche).

Des paysages de Bretagne, de Provence ou du Nord, elle nous révèle un talent très nuancé et le sens de l'observation des évènements au quotidien.

Sa peinture est synonyme de fête, de joie de vivre.

Elle décède le 17Décembre 1982 à Paris et repose selon sa volonté au Cimetière de Quarouble.